Qu’est ce que la double exceptionnalité ?

Dans la littérature scientifique spécialisée, on dit d’un enfant ou d’un adulte qu’il est doublement exceptionnel (en anglais twice exceptional) lorsqu’il présente une douance intellectuelle associée à un trouble neurodéveloppemental ou de santé. Le terme double exceptionnalité fait d’ailleurs consensus chez les experts dans le domaine, tout comme son abréviation : 2e. 

Chaque catégorie de double exceptionnalité (2e) est associée à un profil unique et distinct qui dépend du trouble associé à la douance :

  • Trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (2e-TDA/H)
  • Trouble spécifique d’apprentissage (2e-TA)
  • Trouble du spectre autistique (2e-TSA)
  • Trouble de santé mentale, tels que les troubles anxieux, dépressifs ou de personnalité (2e-DSM5)

À ce jour, il est fréquent que des chercheurs et cliniciens non spécialisés en douance, mais spécialisés dans l’un ou l’autre de ces troubles, puissent travailler avec des personnes douées intellectuellement sans savoir ou préciser qu’il s’agit d’une 2e.

Ne pas identifier la double exceptionnalité peut avoir des conséquences pour de nombreux enfants ou adultes 2e. En effet, la majorité des experts dans le domaine nous mettent en garde contre les risques élevés d’erreurs liées au manque de connaissances et de compréhension qui entoure actuellement les différents profils de 2e, et ce, tant au niveau de l’évaluation et du diagnostic qu’au niveau des choix de traitement et des interventions.

https://ciddt.ca/double-exceptionnalite/

Plus d'articles

Retour haut de page