Perception de l’Intelligence : Une question de genre ?

Dans un contexte sociétal où l’égalité des sexes est de plus en plus soulignée, une étude menée par Adrian Furnham de l’Université College London met en lumière un aspect fascinant du psychisme humain : la perception de l’intelligence par rapport au genre donc, entre hommes et femmes.

Une étude sans frontières

Selon cette étude, qui a analysé les résultats de 30 études sur l’intelligence perçue, il existe un écart notable dans la façon dont hommes et femmes évaluent leur propre intelligence. Malgré des résultats similaires aux tests de QI, les femmes tendent à sous-estimer leur intelligence, alors que les hommes ont tendance à la surestimer, avec un écart moyen de 5 points.

Cette tendance transcende les frontières culturelles et géographiques, se retrouvant chez les femmes et les hommes d’Argentine, d’Amérique, de Grande-Bretagne, du Japon ou du Zimbabwe. Plus intéressant encore, les deux sexes perçoivent les hommes comme étant généralement plus intelligents, une croyance reflétée dans leur perception des membres de leur famille et de leurs enfants.

L’impact sociétal de la perception de l’intelligence selon le genre

Cette différence de perception selon le genre, a des implications profondes dans notre société. Pour les hommes, se croire plus intelligents se traduit par une plus grande confiance dans leurs capacités, un atout indéniable dans le monde professionnel. Par contre, les femmes, même celles à l’intelligence au-dessus de la moyenne, peuvent se retrouver entravées par une auto-évaluation plus modeste.

Les femmes HPI sont d’autant plus concernées par cette étude. Dans un monde qui relie l’intelligence au masculin, il est doublement compliqué de s’assumer et de s’épanouir lorsqu’on est une femme et que l’on a une intelligence plus élevée que la moyenne.

L’étude souligne un contraste intéressant : alors que les filles, du moins en Grande-Bretagne, réussissent mieux que les garçons à l’école dans presque tous les domaines, cette réussite ne se reflète pas nécessairement dans leur perception de leur propre intelligence.

La confiance en soi, souvent plus marquée chez les hommes, peut être un facteur décisif dans le succès.

Comme l’affirmait Henry Ford, « Que vous pensiez que vous pouvez faire une chose ou pas, vous avez raison. » Cette phrase souligne l’importance de la croyance personnelle dans la réussite, indépendamment des capacités réelles.

En conclusion, cette étude met en lumière un aspect essentiel de notre rapport à l’intelligence et à la confiance en soi. Elle invite à une réflexion profonde sur la manière dont nous évaluons et valorisons nos propres capacités, indépendamment du genre. En prenant conscience de ces biais de perception, nous pouvons œuvrer à renforcer la confiance en soi chez les femmes et à encourager une évaluation plus réaliste de leurs compétences

Source : https://www.psychomedia.qc.ca/fonctionnement-psychologique/2009-12-07/les-hommes-surestiment-leur-intelligence-contrairement-aux-femmes

Vous avez apprécié cet article ?
Rencontrons-nous pour parler de votre situation.

Partagez cet article

Envie de lire davantage ?

Et les femmes surdouées ?

La proportion de filles et de garçons est identique.  Hommes et femmes surdoués souffrent-ils des mêmes préjugés ? Un conseil

Laisser un commentaire